100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.07.2010 09h47
Le plus grand échange d'espions accompli entre la Russie et les USA depuis la Guerre Froide

Deux avions ont quitté l' aéroport de Vienne vendredi après-midi, transportant au total 14 espions selon les informations disponibles, dans le plus grand accord d'échange d'espions conclu entre les États-Unis et la Russie depuis la Guerre Froide.

Ces deux avions, l'un de Russie et l'autre des États-Unis, ont atterri à l'aéroport de Vienne à 11h15 heure locale (09h15 GMT) et en ont redécollé environ une heure et demie plus tard, apparemment après avoir mené à bien l'échange.

Les deux avions étaient placés côte à côte sur le tarmac près d'un étage en construction, et l'échange a eu lieu dans une camionnette noire, ont indiqué des témoins.

L'avion russe transportait, pense-t-on, dix agents russes relâchés par les États-Unis en échange de quatre agents graciés par la Russie, dont le scientifique nucléaire Igor Soutiaguine et trois agents doubles.

Les agences de presse russe ont indiqué que l'avion transportant les espions russes était arrivé peu de temps après à Moscou, les registres de l'aéroport annonçant leur arrivée vendredi à 17h50 (13h50 GMT).

Le département américain de la Justice a également annoncé vendredi dans un communiqué que cet échange avait été effectué avec succès à Vienne, tandis que le ministère autrichien de l' Intérieur a déclaré qu'il ne pouvait "ni confirmer ni infirmer" ces déclarations.

Le ministère russe des Affaires étrangères a lui-aussi confirmé cet échange d'espions dans un communiqué vendredi, ajoutant que cet échange avait eu lieu pour des raisons humanitaires et dans le cadre d'un partenariat constructif.

Les services de renseignement extérieur russes (SVR) et l' agence centrale de renseignement américaine (CIA) "ont effectué un échange de dix citoyens russes accusés aux États-Unis contre quatre personnes condamnées auparavant en Russie, en accord avec les législations nationales russe et américaine", a indiqué ce communiqué.

La porte-parole du Kremlin Natalia Timakova a déclaré plus tôt vendredi que le président Dmitri Medvedev a signé un décret graciant les quatre personnes détenues en Russie et suspectées d' espionnage pour le compte de services de renseignements occidentaux, y compris M. Soutiaguine, qui ont été envoyées à Vienne plus tôt jeudi.

Les États-Unis ont expulsé jeudi dix agents russes qui avaient reconnu être des agents illégaux de Moscou.

Ces dix personnes étaient membres d'une cellule d'espionnage de onze personnes démantelée récemment par une opération du Bureau fédéral d'investigation (FBI). Un autre suspect a disparu après avoir été libéré sous caution à Chypre.

Le ministère russe des Affaires étrangères a reconnu précédemment que plusieurs des suspects impliqués dans cette affaire étaient des citoyens russes, mais il démentait que les suspects aient agi à l'encontre des intérêts américains.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président du Parlement chinois et le président du Sénat français s'engagent à renforcer les échanges parlementaires
Devises étrangères : il ne faut pas politiser le changement de la part de la dette nationale des Etats-Unis que la Chine détient
Respecter les règles du jeu de l'amour
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial
Qui de la Chine ou de l'Inde vieillit le mieux ?
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !