100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.07.2010 08h13
Les dirigeants des Parlements chinois et suisses s'engagent à renforcer les relations sino-suisses

Les dirigeants des Parlements de la Chine et de la Suisse ont discuté samedi à Berne des relations bilatérales, des échanges parlementaires et des questions d'intérêt commun, promettant de renforcer les échanges entre les organes législatifs des deux pays pour renforcer encore davantage les relations sino-suisses.

Wu Bangguo, président du comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine (APN, Parlement), en visite en Suisse, s'est déclaré satisfait des progrès significatifs enregistrés dans les relations sino-suisses au cours des dernières années, lors de sa rencontre avec Pascale Bruderer, présidente du Conseil national de l'Assemblée fédérale de Suisse, et avec Erika Forster-Vannini, présidente du Conseil des Etats de l'Assemblée fédérale de Suisse.

"Le développement des relations sino-suisses a apporté des intérêts substantiels aux populations des deux pays. La Chine souhaite travailler de concert avec la Suisse pour renforcer l'amitié et la coopération mutuellement bénéfique", a déclaré M. Wu.

La Suisse est l'un des principaux partenaires commerciaux de la Chine en Europe et une importante source d'investissements et de technologies pour la Chine, la Chine étant pour sa part le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Asie.

M. Wu a suggéré que les deux pays prennent davantage de mesures pour approfondir la confiance politique mutuelle, renforcer la coopération économique et les échanges entre leurs peuples.

Les échanges et la coopération amicales entre les deux Parlements aideront à promouvoir le développement dans tous les domaines et sont dans l'intérêt des deux peuples, d'après M. Wu.

L'APN doit travailler avec le Parlement suisse pour faire avancer les échanges sous différentes formes entre les deux Parlements, a-t-il ajouté.

Mmes Bruderer et Forster-Vannini ont déclaré que la visite de M. Wu permettrait de promouvoir davantage les relations sino-suisses et offrait une bonne opportunité de renforcer les échanges entre les parlements des deux pays.

Le renforcement des relations sino-suisses est dans l'intérêt du gouvernement, du Parlement et du peuple suisses. Le Parlement suisse souhaite renforcer la coopération substantielle avec la Chine dans tous les domaines, ont-elles ajouté.

Wu Bangguo est arrivé vendredi à Zurich pour effectuer une visite officielle de bonne volonté en Suisse.

"Les liens bilatéraux entre la Chine et la Suisse ont connu un important progrès ces dernières années. La confiance politique mutuelle, la coopération économique et les échanges de personnel en croissance ont durablement bénéficié aux deux populations", a affirmé M. Wu dans une déclaration écrite publiée à son arrivée à Zurich.

"La Chine espère profiter de l'occasion du 60e anniversaire de l'établissement des liens diplomatiques sino-suisses pour faire progresser l'amitié entre nos deux pays dans l'esprit du respect mutuel et de l'égalité", a indiqué M. Wu.

A l'issue de sa rencontre avec les dirigeants du Parlement suisse, M. Wu doit s'entretenir avec la présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard pour discuter des relations sino-suisses et des questions d'intérêt commun.

M. Wu effectue sa visite en Suisse à l'invitation de Mmes Bruderer et de Forster-Vannini. Il s'agit de la première visite du président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine en Suisse en 16 ans.

La Suisse est la dernière étape de la tournée en Europe de M. Wu. Avant d'arriver en Suisse, il a effectué une visite en France et en Serbie. Il participera à la troisième conférence mondiale des présidents de Parlement à Genève et rentrera en Chine mardi prochain.

[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine