100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.07.2010 16h23
Le Japon renonce à des sanctions supplémentaires contre la RPDC

Le secrétaire général du Cabinet japonais, Yoshito Sengoku, a annoncé jeudi que le Japon n'envisage pas de sanctions supplémentaires contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC), mais qu'il demeure disposé à coopérer étroitement avec la communauté internationale pour réagir aux "activités inacceptables" de la RPDC.

Lors d'une conférence de presse, M. Sengoku a déclaré que le Japon salue et soutient les nouvelles sanctions décidées par les Etats-Unis.

Le porte-parole du gouvernement a tenu ces propos après que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton eut annoncé mercredi que les Etats-Unis introduiraient de nouvelles sanctions spécifiques à l'encontre de la RPDC pour dissuader Pyongyang de se procurer du matériel nucléaire.

Hillary Clinton a fait cette déclaration mercredi à Séoul lors d'une conférence de presse conjointe, suite aux discussions "deux plus deux" sur la sécurité entre hauts diplomates et responsables de la Défense des Etats-Unis et de la Corée du Sud, destinées à réaffirmer la forte alliance militaire entre les deux pays dans le contexte de la tension croissante que connaît la péninsule coréenne.

Fin mai, le Japon a décidé d'abaisser de 10 millions de yens à 3 millions de yens le plafond des fonds à destination de la RPDC, dans le cadre de mesures de représailles contre ce pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Expo 2010 : le seuil des 30 millions de visiteurs universels atteint
Le secteur de l'énergie en développement en Chine, selon un rapport
Les valeurs morales chinoises sont des valeurs universelles
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?