100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.08.2010 07h52
L'OTAN ne s'inquiète pas du retrait des troupes hollandaises d'Afghanistan

Le porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) a déclaré dimanche que l'alliance n'est pas inquiète du retrait des forces hollandaises d'Afghanistan à la fin de sa mission de quatre ans.

"Il ne s'agit que d'un processus de routine et je ne vois aucune inquiétude du côté de l'ISAF ou de la Force nationale afghane de la sécurité (ANSF)", a déclaré le général de brigade Josef Blotz lors d'une conférence de presse avec le représentant civil de l'OTAN en Afghanistan, Dominic Medley, à Kaboul.

Le gouvernement hollandais a décidé en 2009 de lancer le retrait de ses troupes d'Afghanistan le 1er août 2010.

M. Medley s'est exprimé après que le chef de l'armée hollandaise, le général Peter van Uhm, eut annoncé jeudi à la Haye que ses troupes quitteront l'Afghanistan comme prévu.

"La mission (hollandaise) continuera avec les forces américaines, australiennes et afghanes", a déclaré le représentant Medley.

L'OTAN et l'ISAF restent engagées à faire en sorte que les Afghans soient capables et prêts à assurer la sécurité de leur propre pays, a-t-il ajouté.

La plupart des 1.950 soldats hollandais ont été déployés dans la province d'Uruzgan (sud du pays) dans le cadre de l'ISAF pour aider à stabiliser le pays.

Le Canada a également décidé de mettre fin à sa mission militaire en Afghanistan l'année prochaine alors que les forces américaines commenceront à se retirer en juillet 2011.

[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine n'a jamais aspiré intentionnellement à la balance commerciale favorable
Chine : le bilan des morts suite à une explosion à Nanjing s'alourdit à dix
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers
Comment durcir la puissance douce de la Chine ?