100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.08.2010 08h07
La Biélorussie promet de reconnaître l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Medvedev)

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a promis de reconnaître l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a annoncé mardi le président russe Dimitri Medvedev.

M. Loukachenko a proféré cet engagement aux côtés de plusieurs dirigeants de la Communauté des Etats indépendants (CEI), a affirmé M. Medvedev, cité par l'agence de presse RIA Novosti.

La Russie souhaite que les autres pays reconnaissent également l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a indiqué M. Medvedev à Sochi, ville russe au bord de la mer Noire, soulignant toutefois qu'il n'existe pas d'objectif en cette matière.

"Nous nous intéressons à leur reconnaissance. Mais, il n'existe pas d'objectif en cette matière. Aucune tâche relative n'a été fixée", a-t-il affirmé.

Evoquant la position de Minsk sur l'affaire, M. Medvedev a fait savoir que M. Loukachenko avait révélé auparavant des projets consistant à reconnaître "promptement" l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

La Géorgie a été annexée par l'empire russe en 1783, après que le roi géorgien ait imploré la protection militaire russe contre la Turquie. En 1991, la Géorgie a proclamé son indépendance de la Russie. En 2008, Tbilissi a rompu ses relations diplomatiques avec Moscou après que la Russie eut reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, deux territoires dissidents géorgiens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelle propriétaire de Volvo, l'entreprise chinoise Geely ambitionne de restaurer la grandeur de la marque
La Chine a fourni une assistance humanitaire de dix millions de yuans au Pakistan
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?