100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.08.2010 13h06
L'affrontement avec le Liban ne deviendra pas une crise réelle, dit le ministre israélien de la Défense
Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a carté mercredi la possibilité que l'affrontement "imprévu" mardi à la frontière entre Israël et le Liban dégénère en crise réelle.

S'exprimant à la radio de l'armée israélienne, M. Barak a déclaré que ce conflit était apparement imprévu et que le Hezbollah libanais n'est pas impliqué.

Il avait pourtant demandé, mardi soir, au gouvernement d'enquêter sur ceux qui étaient derrière cette attaque "meurtrière ".

"Israël ne tolérera, en aucun cas, les attaques contre ses soldats et civils au sein de son territoire souverain", avait-t-il déclaré.

Un officier israélien et quatre Libanais - trois soldats et un journaliste - ont été tués dans ce plus grave affrontement entre Israël et le Liban depuis la guerre israélienne contre le Hezbollah libanais en 2006.

Le parti de l'opposition israélien Kadima MK, et l'ancien ministre de la Défense, Shaul Mofaz, ne partagent pas les dernières conclusions de M. Barak. Pour M. Mofaz, il s'agit d'une "attaque terroriste planifié" qui impliquait le Hezbollah.

Le commandant en chef des Forces de défenses israéliennes du nord, le général de division, Gadi Eisencott, avait affirmé lors d'une conférence de presse, peu après l'incident, que c'était "une embuscade préméditée par un groupe de snipers, qui ont ouvert le feu sur les commandants se trouvant près d'un poste" sur le territoire israélien.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La consommation d'énergie par unité du PIB en Chine en hausse de 0,09% durant le premier semestre 2010
Nouvelle propriétaire de Volvo, l'entreprise chinoise Geely ambitionne de restaurer la grandeur de la marque
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique