100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.08.2010 12h51
La Fed maintient son taux inchangé, promet de racheter davantage de dette américaine

La Réserve fédérale américaine (Fed, Banque centrale) a décidé mardi de conserver inchangé son taux d'intérêt directeur, à un niveau exceptionnellement faible entre zéro et 0,25%, promettant par ailleurs d'acheter davantage de titres du Trésor pour soutenir l'économie nationale.

"Le rythme de la reprise en termes de production et d'emploi s'est ralenti ces derniers mois", a déclaré le comité de politique monétaire (Federal Open Market Committee ou FOMC), organe de décision de la banque centrale en matière de taux d'intérêts, à l' issue d'une réunion de politique ordinaire d'une journée.

Cette position représente un ajustement majeur par rapport à celle que la Fed exprimait il y a un peu plus d'un mois, disant que la reprise économique se "poursuivait" et que le marché de l' emploi "s'améliorait progressivement".

"Pour contribuer à soutenir la reprise économique dans un contexte de stabilité des prix, le Comité maintiendra inchangé le niveau de titres détenus par la Réserve fédérale, en réinvestissant les versements de principal de ses dettes d'agences et prêts hypothécaires d'agences en titres du Trésor à long terme", indique le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wang Qishan s'engage à renforcer les relations avec les Etats-Unis
Un médicament traditionnel chinois réussit pour la première fois des tests cliniques stricts aux Etats-Unis
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?