100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.08.2010 08h29
Washington nie toute menace de prolifération de la centrale de Bouchehr

La centrale nucléaire de Bouchehr de l'Iran n'a "aucune menace de prolifération", a déclaré samedi le département d'Etat américain.

Le département d'Etat a également admis que la centrale a montré que l'Iran n'a pas besoin d'être capable d'enrichir du combustible nucléaire par lui-même, selon des informations.

Les travaux de la centrale de Bouchehr avaient été lancés en 1975 par certaines compagnies de construction allemandes, avant d'être suspendus suite à la révolution islamique de 1979 en Iran, sur fond de l'embargo imposé par les Etats-Unis. En 1998, la Russie a signé un contrat avec l'Iran pour achever le projet.

L'Iran et la Russie ont commencé samedi à charger des barres de combustible dans un réacteur de la centrale de Bouchehr, la première centrale nucléaire en Iran.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse de 42,4% du chiffre d'affaires des entreprises centrales sur les premiers sept mois de l'année
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives