100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.08.2010 13h11
L'Union européenne confirme le versement de 317 millions de dollars à la Bolivie

L'Union européenne a réitéré dimanche son engagement à octroyer à la Bolivie 250 millions d'euros (environ 317 millions de dollars américains) afin de financer des projets hydrauliques, de création d'emplois ainsi que de lutte contre la drogue dans ce pays.

Le chef de la délégation chargée de l'économie, de la presse et de la politique en matière de commerce international dêpéchée par l'Union Européenne a affirmé à la station de radio que 120 millions d'euros (environ 153 millions de dollars) de la somme promise étaient prêt.

" Nous n'avons pas de problème de financement de l'aide à la Bolivie dans le cadre des programmes consacrés à la lutte contre le trafic de drogue et destinés à promouvoir le développement intégral du pays, dans le cadre duquel s'incrivent des projets sanitaires basiques et de génération d'emplois" a affirmé Hoefkens.

L'Union Européenne et la Bolivie ont coopéré dans de nombreux domaines, a-t-il déclaré.

"Nous pensons que nous devons partager les responsabilités avec la Bolivie, et que nous devons travailler de concert dans le cadre de la lutte contre le traffic de drogue" a-t-il affirmé, ajoutant que l'UE continuerait à fournir une aide anti-narcotique afin de réduire la superficie des champs de coca dans le pays.

L'Union européenne a promis de financer le développement alternatif en Bolivie durant les trois prochaines années et de fournir un soutien logistique et des équipements à cette fin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse de 42,4% du chiffre d'affaires des entreprises centrales sur les premiers sept mois de l'année
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives