100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.08.2010 08h20
Quatre militants tués au Daguestan (Russie)

Quatre militants ont été tués samedi soir dans la république russe du Daguestan, dans le Caucase du Nord, lors d'un affrontement avec des officiers chargés de rétablir l'ordre, a annoncé la police locale dimanche.

Les échanges de tirs ont débuté sur une autoroute dans le district de Khasavyurt, après que les occupants de deux voitures suspectes eurent refusé de se soumettre à un contrôle d'identité. Les rebelles armés à bord de l'un des véhicules ont été tués sur place, tandis que les trois occupants de l'autre véhicule ont réussi à prendre la fuite avant d'être abattus par la police une demi-heure plus tard. Des fusils automatiques, des pistolets, des grenades et des munitions ont été retrouvés dans les deux véhicules.

D'après les premiers éléments de l'enquête, parmi les insurgés figure un chef de gang nommé Nariman Satiyev, lequel était recherché par les autorités fédérales.

Vendredi, cinq militants ont également été abattus dans la république du Daguestan, dans le Caucase du Nord, lors d'une opération spéciale, a indiqué samedi le ministère de l'Intérieur de la République.

Avec des attaques quasi quotidiennes, les républiques russes de Tchétchénie, du Daguestan et d'Ingouchie, à majorité musulmane, connaissent une recrudescence de la violence depuis une semaine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
La Chine pourra assurer à 95% son autosuffisance en céréale en 2020
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti