100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.09.2010 08h36
Le pasteur américain renonce à brûler des copies du Coran

Le pasteur américain Terry Jones a déclaré jeudi renoncer à brûler des copies du Coran à l'occasion du 9ème danniversaire des attentats du 11 septembre.

Le pasteur renonce à brûler des copies du Coran

Jones, pasteur d'une petite église à Gainesville en Floride, a fait cette annonce lors d'une conférence de presse jeudi après- midi.

Il a prétendu que les leaders musulmans aient accepter d'abandonner le plan de construire un centre culturel islamique et une mosquée près du Centre commercial mondial de New York où avaient eu lieu les attentats du 11 septembre.

Le plan de Jones consistant à brûler des copies du Coran est au centre d'une polémique dans les médias ces derniers jours.

Le président américain Barack Obama et la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton ont demandé à Jones de revenur sur son plan, qui a aussi été condamné par des organisations internationales, dont les Nations Unies et l'Organsiation de la conférence islamique.

Les responsables militaires américains indiqué pour leur part que le plan du pasteur Jones met en danger les soldats américains à l'étranger.

Obama condamne

Le président américain Barack Obama a condamné jeudi le projet d'un pasteur de Floride de brûler des exemplaires du Coran à l'occasion du 9e anniversaire des attentats du 11 septembre.

Selon le président Obama, le projet du pasteur Terry Jones de brûler des exemplaires du Coran mettrait gravement en danger la vie des hommes et femmes en uniforme.

"J'espère qu'il écoute les ceux qui son plus sages et comprenne qu'il s'agit d'un acte de destruction", a dit Obama sur la chaîne ABC.

"S'il écoute, j'espère qu'il comprenne ce qu'il propose de faire est tout à fait contraire à nos valeurs en tant qu'Américains", a souligné le président.

"Comme une question très pratique, je veux juste lui faire comprendre qu'un tel acte pourrait mettre gravement en danger la vie de nos jeunes hommes et femmes en uniforme", a affirmé Obama.

Il a averit que le projet de brûler le Coren, s'il est mis en exécution, pourrait offrir une "manne de recrutement à Al-Qaïda et accroître les kamikazes dans les villes américaines et européennes.

L'église "Dove World Outreach Center", en Floride (sud-est des Etats-Unis), a invité à brûler à la date anniversaire des attentats du 11-Septembre des exemplaires du Coran devant ses portes à Gainesville. Elle a également incité d'autres centres religieux à en faire autant, pour se souvenir des victimes des attentats et combattre "le démon de l'islam".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois met l'accent sur l'importance de l'éducation
Xi Jinping : la Chine s'engage à créer un environnement d'investissement plus ouvert pour les entreprises étrangères
Présenter une Chine variée à l'Europe
La croissance chinoise se fait aussi avec les pays d'Afrique
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France