100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.09.2010 08h40
Moubarak souligne que les autodafés du Coran peuvent accroître la violence et le terrorisme

Le président égyptien Hosni Moubarak a mis en garde jeudi que le plan d'un pasteur américain de brûler des copies du Coran, livre saint des musulmans, pourrait accroître la violence, le terrorisme et l'extrémisme dans le monde.

M. Moubarak a condamné cette initiative marquant le neuvième anniversaire des attentats du 11 septembre comme un acte méprisable de racisme à l'égard de l'islam et des musulmans, rapporte l'agence de presse égyptienne MENA.

M. Moubarak s'est dit préoccupé que cet acte puisse conduire à des réactions violentes dans le monde arabo-musulman et raviver le terrorisme, l'extrémisme et la violence partout dans le monde.

En même temps, Al Azhar, la plus haute autorité dans le monde musulman, a réitéré jeudi que l'appel à brûler des copies du Coran visait seuelement à attiser la haine et la discrimination.

Terry Jones, un chef religieux en Floride aux Etats-Unis, a projeté de brûler samedi des exemplaires du Coran, malgré la pression de la Maison Blanche, des dirigeants religieux et d'autres forces. Il a également incité d'autres centres religieux à en faire autant, pour se souvenir des victimes des attentats et combattre "le démon de l'islam".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois met l'accent sur l'importance de l'éducation
Xi Jinping : la Chine s'engage à créer un environnement d'investissement plus ouvert pour les entreprises étrangères
Présenter une Chine variée à l'Europe
La croissance chinoise se fait aussi avec les pays d'Afrique
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France