100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.09.2010 16h45
L'Iran dément la construction d'un site secret d'enrichissement d'uranium

Le patron de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (AEOI), Ali-Akbar Salehi, a démenti vendredi les allégations selon lesquelles l'Iran construirait un site atomique souterrain clandestin près de Téhéran, la capitale du pays.

Le groupe dissident iranien basé à Paris, le Conseil national de résistance d'Iran (CNRI) a indiqué jeudi à Washington avoir découvert un site d'enrichissement souterrain secret à Abyek, à environ 120 km au nord-ouest de Téhéran. Les travaux de construction de cette centrale ont débuté en 2005.

"Nous n'avons pas une installation de ce type, s'ils ont des détails à propos, qu'ils nous en informent afin que nous les remerçions," a affirmé Salehi.

Le pays compte de nombreuses infrastructures à l'instar de la stérilisation des produits agricoles qui utilise la technologie nucléaire et qui ne peut pas être qualifiée de centrale nucléaire, a-t-il déclaré.

Actuellement, la centrale nucléaire de Natanz enrichit l'uranium à hauteur de 20 % et une autre situé aux alentours de Qom, à Fordo, est en construction.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine conteste la gestion japonaise de l'incident du bateau de pêche chinois
Le président chinois met l'accent sur l'importance de l'éducation
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Présenter une Chine variée à l'Europe
La croissance chinoise se fait aussi avec les pays d'Afrique
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »