100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.09.2010 09h04
Le Premier ministre chinois participe au panel de l'ONU sur le sida

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a participé mercredi à un panel de l' ONU destiné à discuter des moyens d'améliorer les mesures de lutte contre le sida, dans le cadre d'une campagne mondiale pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement(OMD).

Initié par le Programme commun des Nations unies contre le sida (Onusida), ce panel est co-organisé par la Chine, le Nigeria et l'Afrique du Sud au siège de l'ONU.

Au cours de cette réunion, M. Wen et d'autres dirigeants internationaux devraient manifester la détermination des pays en développement à faire face au virus VIH et à réaliser les OMD, appeler à davantage de coopération entre les pays en développement, et presser les pays développés et la communauté internationale de remplir leurs engagements politiques à cet égard.

"La lutte contre le sida est la responsabilité commune de l'humanité", a souligné M. Wen.

Le Premier ministre chinois a présenté à cette occasion une proposition en cinq points sur la lutte contre le sida:

- Les pays développés devraient honorer leurs engagements et fournir de soutiens financiers et techniques aux pays en développement.

- Les pays en développement devraient apprendre de manière active les pratiques internationales réussies et continuer d'explorer les moyens de prévention et de contrôle du sida qui correpondent à leurs conditions nationales.

- l'Organisation mondiale de la santé, l'ONUSIDA, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et d'autres institutions internationales devraient renforcer la coordination et la mobilisation des ressources provenant de sources multiples et en faire bon usage de leurs expertises professionnelles pour aider les pays en dévelopement, l'Afrique subsaharienne en particulier, à améliorer la prévition et le contrôle du sida.

- La communauté internationale devrait intensifer la coopération dans les recherches scientifiques relatives au sida, faire progresser les recherches et le développement de vaccins anti-VIH et des médicaments anti-rétrovireaux et améliorer les moyens de traitement.

- Les institutions médicales multinationales et les compagnies pharmacentiques devraient assumer leurs responsabilités sociales, faire de réels efforts pour faire baisser le coût du traitement du VIH/sida et des médicaments, allégr de manière appropriée les exigences de propriété intellectuelle sur les médicaments et technologies relatfis afin d'aider les malades du sida à travers le monde à avoir accès à des soins, au traitement pratique et efficace.

Depuis le signalement par la Chine de son premier cas de sida en 1985, la nation la plus peuplée au monde a enregistré 319 877 cas d'infection par le VIH et 49 856 morts de cette maladie, selon les chiffres publiés en octobre dernier par le ministère chinois de la Santé.

Ces statistiques n'incluent que les cas enregistrés par les établissements médicaux.

Toutefois, le nombre de nouveaux porteurs du VIH et malades du sida en Chine a baissé d'environ 70 000 en 2005 et 50 000 en 2007 à 48 000 l'an dernier, a indiqué le ministre chinois de la Santé Chen Zhu lors d'une conférence de presse la semaine dernière.

La propagation rapide du VIH et du sida a été globalement contenue en Chine, a estimé M. Chen, ajoutant que la Chine était confiante sur le fait qu'elle remplirait l'OMD lié au sida à l' horizon 2015.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts