100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.09.2010 09h41
Le PM chinois rejette l'appréciation drastique de la monnaie chinoise

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a déclaré mercredi à New York qu'il n'y a pas de raison pour une appréciation drastique du yuan, la monnaie chinoise.

Dans un discours prononcé lors d'une réception organisée par les associations d'amitié américano-chinoises, M. Wen a déclaré que le problème du taux de change du yuan était une question économique et ne devait pas être politisée.

Certains ont lié le taux de change du yuan à l'excédent commercial de la Chine, affirmant que la Chine maintenait un taux de change bas afin de favoriser sa compétitivité. Cependant, il n'y pas de lien certain entre le taux de change et la balance commerciale, a noté le Premier ministre chinois.

Par exemple, les Etats-Unis ont maintenu un excédent commercial pendant plus de 90 ans, des années 1870 aux années 1970, puis le pays est devenu déficitaire en matière de commerce international et son déficit commercial s'est creusé au cours des années qui ont suivi, ce qui évidemment n'a pas été causé par des fluctuations de taux de change, a noté M. Wen.

La Chine s'est toujours montrée très responsable sur la question du taux de change du yuan et cette question doit être étudiée d'un point de vue historique. Selon les statistiques basées sur les indices de taux de change de la Banque des règlements internationaux, le yuan s'est apprécié de 55,2% du mois de janvier 1994 au mois de juillet cette année. Entretemps, les principales monnaies du monde ont connu une dévaluation : le dollar a baissé de 2,5%, l'euro de 3,8% et le yen japonais de 19,5%.

Suite à la dernière crise financière mondiale, nombre de pays ont vu leur monnaie perdre de la valeur, tandis que le yuan chinois est resté généralement stable, ce qui a contribué de mannière importante à la stabilisation de la situation financière internationale et au redressement économique mondial, a indiqué le dirigeant chinois.

La flexibilité du yuan a augmenté depuis le 19 juin, quand la Chine a lancé de nouvelles réformes sur le mécanisme du taux de change de la monnaie, a-t-il ajouté. La Chine a fait de gros efforts, elle doit affronter de grandes difficultés et il n'y a pas de raison pour une appréciation drastique.

Les réformes sur le taux de change, conformes aux intérêts fondamentaux à long terme de la Chine, seront poursuivies, a-t-il indiqué.

En même temps, la Chine lancera également des réformes structurelles d'une manière active et efficace pour augmenter la demande intérieure, en particulier la consommation de la population, et pour promouvoir un équilibre durable de la balance des paiements, selon M. Wen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts