100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.09.2010 10h24
L'Iran arrête l'importation de carburant et envisage l'exportation, dit le vice-président

Le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a indiqué que l'Iran a cessé d'importer le carburant et envisage d'en exporter, selon la télévision publique IRIB TV jeudi.

"Nous exporterons bientôt deux cargaisons de carburant et les importations d'une valeur de cinq milliards de dollars de carburant ont déjà cessé," a indiqué Rahimi selon le reportage.

Il a fait ces brèves remarques lors de la cérémonie d'ouverture d'une exposition de tapis jeudi à Téhéran.

Plus tôt ce mois, le ministre irakien du Pétrole, Masoud Mirkazemi, a indiqué que l'Iran a développé un plan urgent pour résister aux pressions des sanctions sur le carburant et acquérir son autonomie.

"En mettant le plan en oeuvre, la production quotidienne de carburant a augmenté à 66,5 millions de litres," a indiqué Mirkazemi selon le reportage de l'agence de presse semi-officielle Mehr.

Les Etats-Unis, l'Union européenne et certains pays occidentaux ont approuvé les sanctions sur certaines formes d'exportations d'énergie en direction de l'Iran pour amener le pays à arrêter son programme nucléaire sensible.

En tant que quatrième producteur de pétrole, l'Iran est à la traîne dès qu'il s'agit de rafinage du pétrole et dépend énormément des importations de pétrole raffiné et d'autres produits énergétiques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine exhorte le Japon à laisser rentrer le capitaine d'un chalutier chinois, le Japon propose des pourparlers
Jia Qinglin appelle à développer davantage les régions où vivent les ethnies minoritaires
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe