100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.10.2010 16h44
La Grèce soutient le renforcement des relations Chine-UE (INTERVIEW)

La Grèce soutient fermement le renforcement du partenariat stratégique entre la Chine et l'Union européenne (UE), a déclaré jeudi le Premier ministre grec George Papandréou.

Lors d'une interview accordée à l'agence de presse Xinhua, M. Papandréou a noté que les relations Chine-UE ont connu un développement rapide depuis 2004 après que les deux parties eurent convenu d'établir un partenariat stratégique.

Il a déclaré que le prochain sommet UE-Chine, prévu pour le 6 octobre, est "une excellente opportunité" non seulement pour maintenir le dialogue bilatéral de haut niveau, mais aussi pour le renforcer.

"La Grèce soutient fermement le renforcement de ce partenariat et s'engage activement dans toutes les discussions au sein de l'UE, à tous les niveaux, car nous sommes persuadés que le résultat sera bénéfique pour tous", a-t-il dit.

''L'UE, un acteur international important, et la Chine, avec sa présence de plus en plus significative dans le monde, peuvent et doivent s'associer aux efforts visant à relever les défis mondiaux, tels que la crise économique et le changement climatique", a-t-il ajouté, notant que la coordination internationale doit contribuer à approfondir les relations Chine-UE.

En ce qui concerne l'Accord de Partenariat et de Coopération, conclu en janvier 2007, le Premier ministre grec s'est dit persuadé que l'aboutissement des négociations devrait renforcer le cadre juridique concernant un nombre de dossiers de plus en plus large, en vue d'approfondir et d'élargir les relations pour le XXIe siècle.

La Grèce soutient fermement le développement des relations entre les pays des Balkans et la Chine, a indiqué M. Papandréou.

Etant l'un des plus anciens membres de l'UE dans la région des Balkans et l'un des principaux partenaires économiques et investisseurs de la région, la Grèce est un ferme partisan de l'élargissement de l'UE et est persuadée que cela est favorable à la paix, la stabilité et la prospérité.

"En surmontant les difficultés du passé, nous considérons que la région dispose d'un potentiel important de développement qui doit encore être exploité. Dans ce contexte, nous serons ouverts pour explorer des voies de coopération dans des domaines spécifiques d'intérêt commun et partager avec la Chine notre savoir-faire ainsi que notre expérience", a conclu M. Papandréou.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois fête le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Des dirigeants chinois assistent à une réception à l'occasion la Fête nationale
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?