100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.10.2010 09h04
L'AIE optimiste sur le rôle chinois dans le développement de véhicules électriques (INTERVIEW)

La Chine a de grandes chances de réussir dans ses efforts pour le développement de véhicules électriques écologiques, en partageant l'expérience d'autres pays, a déclaré vendredi Nobuo Tanaka, directeur exécutif de l'Agence internationale de l'Energie (AIE).

"Je n'ai pas de doute sur le fait que la Chine avance dans la direction des véhicules électriques ou des véhicules hybrides, car la technologie est nouvelle", a affirmé M. Tanaka, dans une interview accordée à Xinhua à l'issue d'un forum de deux jours sur l'Initiative véhicules électriques au Salon de l'automobile de Paris.

L'Initiative de l'AIE, à laquelle ont participé l'Afrique du Sud, l'Allemagne, la Chine, l'Espagne, la France et les Etats-Unis, appelle les pays à lancer des programmes pilotes dans la recherche et le développement de véhicules électriques, ainsi que dans la collecte et le partage des informations en la matière.

Le rôle de la Chine est de participer à plusieurs réseaux de coopération internationale, elle peut ainsi apprendre des meilleures pratiques d'autres pays, a affirmé M. Tanaka.

La Chine doit explorer des sources d'énergie plus efficaces et plus écologiques. Elle est devenue l'année dernière le plus grand producteur et marché d'automobiles du monde, et importe plus de 50% de sa consommation pétrolière. Par ailleurs, l'augmentation importante de sa consommation de pétrole a contribué à aggraver les problèmes environnementaux, y compris la détérioration de la qualité de l'air dans des zones urbaines, a précisé le responsable de l'AIE.

Depuis 2001, le gouvernement chinois a lancé plusieurs programmes de recherche sur des véhicules moins gourmands en énergie et utilisant de nouvelles sources d'énergie. Au cours des dix dernières années, le gouvernement chinois a investi plus de deux milliards de yuans (environ 300 millions de dollars) dans la recherche sur les véhicules électriques, et nombre d'alliances ont été établies entre des entreprises et des universités et instituts de recherche, a déclaré le ministre chinois des Sciences et technologies, Wan Gang, dans un message vidéo diffusé à l'occasion du forum.

La collaboration internationale aidera la Chine à établir un système de mobilité électrique de niveau international, a indiqué M. Tanaka.

"Tout le monde veut rejoindre le marché chinois et participer à la compétition sur les nouvelles technologies", a-t-il affirmé, ajoutant que "tout le monde pense que la Chine va devenir un immense marché (...) pour le secteur des transports".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le gouvernement chinois fête le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?