100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.10.2010 12h11
Les relations économiques sont au coeur de l'ASEM (INTERVIEW)

Les relations économiques sont au centre de la Réunion Asie-Europe (ASEM), alors que les relations politiques occupent "une position un peu en arrière", a déclaré David Fouquet, directeur du projet Europe-Asie, un centre de recherche basé à Bruxelles, à la veille de la 8e Réunion Asie-Europe (ASEM).

Les dirigeants de l'Union européenne (UE) et les dirigeants de près de 20 pays asiatiques se réuniront à Bruxelles les 4 et 5 octobre dans le cadre de l'ASEM, un forum de dialogue entre l'Europe et l'Asie, qui a été lancé en 1996 pour discuter de questions mondiales et régionales.

Malgré la recession économique, l'Europe et l'Asie maintiennet des relations "meilleures" par rapport à d'autres régions du monde, a dit David Fouquet dans une interview accordée à Xinhua le week- end.

"Les relations entre l'UE et l'Asie sont intenses, actives et multidimensionnelles, mais aussi remplies d'incertitudes", a-t-il dit, en soulignant des difficultés institutionnelles, politiques et économiques de l'UE.

Au moment où les partenaires asiatiques sont "mystifiés" par la situation actuelle de l'Europe, le processus de l'ASEM devrait être révivifié, a dit M. Fouquet.

"Le processus de l'ASEM n'a pas trouvé de moyens pour développer un véhicule pour obtenir des résultats concrets", a-t- il souligné avant d'ajouter que le processus manque de force pour conclure des traités, et de structures réelles pour atteindre des résultats tangibles, a-t-il dit.

Selon M. Fouquet, l'Europe connaît une situation polaire et essaie de trouver "sa place dans le monde", en raison de la crise économique et les incertitudes politiques apportérs par la transition vers le Traité de Lisbonne.

Sur les relations Europe-Chine, M. Fouquet a dit qu'il existe beaucoup d'enthousiasme, d'intérêts et de dynamique entre les deux côtés pour faire avancer les relations bilatérales à un niveau beaucoup plus élevé" par rapport aux relations avec les partenaires asiatiques.

M. Fouquet a fait remarquer qu'il y a des problèmes majeurs entre l'Asie et l'Europe, tels que la question de l'accès au marché.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et la Grèce désirent approfondir leur partenariat stratégique
Wu Bangguo rencontre le roi du Cambodge
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?