100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.10.2010 11h21
Madagascar : fermeture de 50 stations radios et télévisions pirates

Cinquante stations radios et télévisions pirates ont été dénoncées à Madagascar par le ministre malgache de la Communication au sein de la Haute Autorité de Transition (HAT), Malazarivo Felix.

Lors d'un point de presse tenu mercredi après-midi dans son bureau, M. Malazarivo Felix a dit que parmi les 300 stations radios et 25 stations télévisions identifiées officiellement par le ministère de la Communication, 50 fonctionnent illégalement.

M. Malazarivo a indiqué que la Commission Spéciale à la Communication Audiovisuelle (CSCA), au sein de son ministère a fermé ces stations pirates pour assainir le paysage audiovisuel dans le pays.

Rappelant la procédure d'ouverture d'une station comprnant plusieurs étapes, mais des stations commencent à émettre après avoir accompli la première étape, alors qu'elles n'ont pas encore de permission à faire l'essai.

D'autres continuent à fonctionner pendant plusieurs mois avec seulement leur permission d'essai pour trois mois. D'autres ne respecte pas le cahier de charge, a fait savoir M. Malazarivo.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois avance une proposition sur la coopération Asie-Europe
Départ d'un conseiller d'Etat chinois pour la Russie afin d'assister à une conférence internationale sur la sécurité
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?