100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.10.2010 13h06
France : nouvelles manifestations "plus importantes" contre la réforme des retraites

Des millions de manifestants ont massivement répondu mardi le 12 octobre à l'appel des syndicats contre la réforme des retraites dans toutes les grandes villes de la France.

Après les mobilisations du 7 septembre, 23 septembre et 2 octobre, de nouvelles grèves et manifestations sont organisées par les syndicats de différents secteurs à travers toute la France.

Les cortèges ont rassemblé près de 3,5 millions de personnes dans toute la France, selon les syndicats, et 1.230.000, selon le ministère français de l'Intérieur.

Les chiffres enregistrés sont dans tous les cas partout à la hausse.

A Paris, la manifestation a démarré à 13h30 en deux cortèges. Ils étaient 330.000, soit 30.000 de plus environ que le 23 septembre, selon les syndicats. La préfecture de police décomptait pour sa part 89.000 personnes.

"60 ans, pas plus", "60 ans, Faut te le dire en quelle langue?", "Juste une réforme juste", lit-on sur des banderoles parmi les cortèges sur la place de Bastille dans la capitale française.

A Marseille, la manifestation a rassemblé 230.000 selon les syndicats, 24.500 selon la police. Celle du 23 septembre avait réuni 220.000 personnes selon les organisateurs.

Les 220 agents grévistes du port de Marseille ont ouvert le cortège aux côtés des salariés des quatre raffineries du pourtour de l'étang de Berre.

A Lyon, ils étaient entre 18.500, selon la préfecture, et 45. 000, selon les syndicats. Des chiffres en hausse par rapport à la mobilisation du 23 septembre (entre 18.000 et 36.000 selon les mêmes sources).

La mobilisation était également à la hausse dans les villes de Toulouse, Bordeaux, Grenoble et Rennes.

Selon Jean-Claude Mailly, secrétaire général du syndicat Force ouvrière (FO), il s'agit de "la plus forte des journées".

Les manifestations "sont sensiblement plus importantes que les dernières fois", a apprécié de son côté François Chérèque, secrétaire général de la CFDT (Confédération Fran?aise Démocratique du Travail)

"La mobilisation des Français contre la réforme des retraites est ce mardi plus importante que lors des précédentes journées de manifestations", a également commenté le secrétaire général de la CGT, (Confédération Générale du Travail) Bernard Thibault.

L'implication de la jeunesse dans les manifestations constituait l'un des enjeux de la journée.

Mardi matin, plus de 300 lycées (sur 4300 en France) étaient touchés à des degrés divers, dont 90 bloqués, selon le ministère de l'Education.

Intervenant à l'Assemblée lors de la séance des questions au gouvernement, le Premier ministre français, François Fillon a estimé que son gouvernement est allé "au bout de ce qui était possible" en termes de concessions, et s'est dit "décidé à mener la réforme à son terme".

Le Premier ministre français a également évoqué la présence des jeunes dans les manifestations.

"Je n'ai pas de leçons à donner aux jeunes lycéens qui ont été appelés à la rescousse pour étoffer les manifestations", a-t-il déclaré.

"Je dis simplement que le sort de leurs retraites ne sera pas garanti par ceux qui leur promettent de sauver l'avenir en sacrifiant le présent", a-t-il ajouté.

Les trois journées de protestation organisées depuis début septembre avaient rassemblé au maximum entre 1,1 million de personnes (selon la police) et 3 millions (selon les syndicats).

Le projet de loi réformant les retraites, adopté le 15 septembre par l'Assemblée nationale française et mis en examen actuellement au Sénat, reporte progressivement, à l'horizon 2018, de 60 à 62 ans l'âge légal de départ à la retraite et relève également de 65 à 67 ans l'âge permettant d'obtenir une retraite à taux plein.

[1] [2] [3] [4]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Barrage des Trois Gorges : la production est en passe de dépasser les 80 milliards de KWh l'année prochaine
Chine : augmentation prochaine des prix au détail de l'essence et du diesel
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine