100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.10.2010 15h49
Abbas recommande au Quartette de réaliser la création du futur Etat palestinien

Le président palestinien Mahmoud Abbas a vivement recommandé jeudi au Quartette international pour la paix au Moyen-Orient de trouver des solutions alternatives pour mettre un terme à l'occupation israélienne et donner une patrie aux Palestiniens.

M. Abbas a fait ces commentaires lors d'une conférence de presse à Ramallah en compagnie de son hôte finlandais, le président Tarja Halonen.

"Nous voulons un Etat sur les territoires occupés en 1967 et vivre en paix avec nos voisins, y compris Israël," a indiqué M. Abbas.

Il a également indiqué qu'il donnait aux Israéliens une nouvelle opportunité pour recommencer les discussions de paix, faisant allusion au delai supplémentaire d'un mois accordé aux Etats-Unis pour convaincre Israël de géler la construction des colonies.

Si l'Amérique réussit à persuader Israël d'arrêter la construction des colonies, a indiqué M. Abbas, "nous irons directement aux négociations face à face".

Les Palestiniens se sont retirés des discussions de paix directes avec Israël quelques semaines après leur lancement le mois dernier puisqu'Israël a refusé de relancer une précédente décision de gel de la construction des colonies.

Une commission de la Ligue arabe (LA) sur le processus de paix a apporté son soutien à la décision palestinienne et a vivement recommandé aux Américains de trouver une solution pour remettre les choses sur la bonne voie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite résoudre ses désaccords avec l'Europe
La Chine critique l'inspection aérienne des législateurs japonais sur les îles Diaoyu
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?