100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.10.2010 08h12
L'Australie évaluera les impacts de la fuite des informations par WikiLeaks

La Force de défense australienne a annoncé dimanche qu'elle mettrait en place une mission spéciale pour évaluer les impacts de la révélation par le site internet WikiLeaks des documents militaires confidentiels sur la guerre en Irak.

Les 391.832 documents militaires rendus publics par WikiLeaks vendredi donnent des détails sur de nombreux cas de torture et de meurtres de civils commis par des irakiens alliés aux Etats-Unis, et il apparaît que les troupes américaines n'ont rien fait pour faire arrêter les tortures pourtant prohibées par les Etats-Unis.

Les informations révélées ont fait état de plus de 15.000 décès civils non divulgués jusqu'à présent, ce qui porte à plus de 150.000 le bilan des pertes civiles durant la guerre en Irak.

Selon le ministre australien de la Défense, Stephen Smith, la mission sera chargée d'examiner en détail l'intégralité des documents diffusés par WikiLeaks.

"Le grand danger que présente la révélation de telles informations non autorisées est que cela porte préjudice à la sécurité de nos opérations", a déclaré le ministre à Nine Network dimanche.

L'Australie n'a pas de troupes engagées en Irak, et par conséquent les préjudices causés par la fuite des informations confidentielles seront relativement moindres sur l'Australie, a poursuivi le ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine procèdera à une exploration indépendante de Mars en 2013
La Chine et les Etats-Unis s'engagent à promouvoir la coopération judiciaire et à améliorer les relations bilatérales
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes