100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.11.2010 09h32
La France et la Chine signent 15 nouveaux accords de coopération économique et commerciale

Quinze nouveaux accords de coopération économique et commerciale ont été signés vendredi au siège du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), l'organisation patronale française, a constaté un journaliste de Xinhua.

Les entreprises signataires comprennent notamment côté français l'équipementier télécoms Alcatel-Lucent, Alstom Power Systems, le bioparc Genopole, la filiale française de Rolls-Royce Civil nuclear SAS, le producteur d'aciers rapides Erasteel, et côté chinois China Mobile, China Telecom, China Unicom, la base bioindustrielle de Wuhan, la zone de développement économique et technologique de Xuzhou, et la société Utrans supply Chain.

Le ministre chinois du Commerce, Chen Deming, et la ministre française de l'Economie, Christine Lagarde, ont assisté à la cérémonie de signature, lors de laquelle étaient aussi présents la secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur Anne-Marie Idrac et la présidente du MEDEF Laurence Parisot.

La France est aujourd'hui le deuxième exportateur européen vers la Chine après l'Allemagne, mais elle accuse un déficit commercial de 22 milliards d'euros avec la Chine, a indiqué Mme Lagarde, dans son discours prononcé avant la signature.

En réaction, M. Chen a déclaré que le gouvernement chinois n'avait pas envie de maintenir un excédent commercial important envers la France, tout en assurant que la partie chinoise élargirait ses importations depuis la France.

A la veille, une série d'accords ou contrats ont été signés au Palais de l'Elysée à l'issue d'un entretien entre les présidents chinois Hu Jintao et français Nicolas Sarkozy.

M. Hu est arrivé jeudi à Paris pour effectuer une visite d'Etat. Il a quitté vendredi matin la capitale française pour entreprendre un séjour à Nice, où il devait avoir un deuxième entretien avec M. Sarkozy.

Page spéciale : La tournée du président chinois en France et au Portugal

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les émissions des véhicules sont devenues la cause principale de la pollution de l'air en Chine
Des bouddhistes tibétains recoivent un "doctorat" à Beijing
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine
Cela aurait été un crime dans tout autre pays également
Rares, comme leur nom l'indique
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple