100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.11.2010 11h54
Thaïlande : les forces de l'ordre sur le qui-vive

Les agences thaïlandaises de sécurité ont reçu l'ordre d'être sur leur garde en raison de possibles violences, dont des attaques contre de hauts dignitaires.

Le Centre pour la résolution des situations d'urgence (CRES), principale agence sécuritaire du pays, a émis ce message après sa réunion de mercredi présidée par le ministre de la Défense, le général Prawit Wongsuwan, d'après un article publié en ligne par le Bangkok Post.

Le colonel Sansern Kaewkamnerd, porte-parole du CRES, a déclaré aux journalistes que la réunion a porté sur les rapports de l' Agence nationale des renseignements (NIA) selon lesquels de novembre à la nouvelle année certains groupes mal intentionnés pourraient provoquer des violences dans des zones peuplées et attaquer les personnalités pour déclencher des troubles.

Par conséquent, le CRES a demandé à toutes les unités de renseignements, y compris au Conseil national de sécurité, aux forces armées et à la police de surveiller les activités de ces groupes.

Le mouvement anti-gouvernemental des chemises rouges a fait savoir qu'il comptait organiser des rassemblements à Bangkok dans les prochaines semaines.

Le colonel Sansern a ajouté que la NIA a également reçu des informations concernant des mouvements suspects de produits chimiques et d'explosifs susceptibles d'être utilisés pour fabriquer des bombes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les émissions des véhicules sont devenues la cause principale de la pollution de l'air en Chine
Des bouddhistes tibétains recoivent un "doctorat" à Beijing
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine
Cela aurait été un crime dans tout autre pays également
Rares, comme leur nom l'indique
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple