100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2010 08h16
Le sommet du G20 assombri par la récente mesure monétaire américaine (ANALYSE)

Les décideurs politiques du G20 se réuniront jeudi à Séoul, alors que des tensions politiques régionales se ravivent, en raison d'une nouvelle augmentation de la masse monétaire américaine.

La décision prise par la Réserve fédérale américaine (Fed) d'émettre des dollars supplémentaires pour acheter des bons du Trésor pour un montant de 600 milliards de dollars a suscité de vives inquiétudes et des tollés à travers le monde ; elle pourrait provoquer une guerre des devises et aggraver les conflits commerciaux, sur fond de redressement économique mondial précaire.

La nouvelle phase d'injection monétaire, perçue par certains économistes comme "un largage de dollars par hélicoptère", est destinée à aider les Etats-Unis à maintenir leur compétitivité dans le commerce international.

Mais cette démarche s'est attirée des critiques virulentes dans le monde entier. Beaucoup accusent notamment les Etats-Unis de créer les conditions d'une guerre des devises en encourageant délibérément la vente de dollars sur le marché monétaire international.

"La politique monétaire expansive des Etats-Unis m'inquiète, car une augmentation excessive de la masse monétaire correspond également à une manipulation indirecte du taux du dollar", a affirmé Rainer Bruederle, ministre allemand de l'Economie, lors d'un entretien récent avec l'hebdomadaire allemand Welt am Sonntag.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a confié à l'hebdomadaire Der Spiegel qu'"il y a un manque de cohérence quand les Etats-Unis accusent la Chine de manipuler leur taux de change et qu'après ils font artificiellement chuter le taux du dollar en faisant tourner la planche à billets".

"Avec tout le respect dû aux Etats-Unis, mon sentiment c'est qu'ils ne savent plus quoi faire", a ajouté M. Schäuble, mettant en garde contre le fait que l'opération d'injection de capitaux de la Fed pourrait "créer des problèmes supplémentaires pour le monde" et aboutir à "des dommages à long terme".

Les marchés émergents mondiaux, sur qui l'opération pèsera vraisemblablement le plus, redoutent qu'un flot de liquidités "incontrôlables" de la part d'investisseurs ne vienne submerger leur économie.

Le vice-ministre chinois des Finances, Zhu Guangyao a indiqué lundi que la Chine, qui était préoccupée et sceptique vis-à-vis de la nouvelle politique monétaire américaine, en discuterait avec les Etats-Unis, émetteur de la principale monnaie internationale, au cours du prochain sommet du G20 dans la capitale sud-coréenne.

Le vice-ministre russe des Finances, Dimitri Pankin a qualifié samedi dernier de "dangereuses" les récentes mesures monétaires adoptées par la Fed.

"En réglant leurs propres problèmes par l'augmentation de la masse monétaire, les Etats-Unis sont en train de créer de nouveaux problèmes", a indiqué M. Pankin, cité par l'agence de presse Itar-Tass.

Les mesures pourraient générer "des bulles financières" et un déséquilibre des taux de change, des conséquences que le yen japonais subit déjà.

"Ce ne sont pas les Etats-Unis mais les économies en développement qui devraient être touchées", a affirmé le vice-Premier ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine