100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2010 11h43
L'Indonésie présidera les discussions anti-corruption du G20

L'Indonésie a été élue co-présidente du Groupe de travail anti-corruption du G20 dans le cadre du sommet du groupe qui aura lieu les 11 au 12 novembre à Séoul, a annoncé mardi un vice-ministre indonésien, cité par Jakarta Post.

Le vice-ministre indonésien du Commerce Mahendra Siregar a fait savoir lundi à Jakarta que le Groupe de travail anti-corruption (WGAC) se réunirait en marge du sommet du G20 à Séoul, en Corée du Sud, avec pour mission principale de discuter des façons d'améliorer la responsabilité, la crédibilité et la transparence du système financier mondial.

"La récente crise financière mondiale nous a averti de la nécessité d'améliorer la responsabilité, la crédibilité et la transparence du système financier mondial", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse tenue à son bureau à Jakarta.

L'Indonésie se réjouit du fait que le prochain sommet du G20 comprenne une discussion sur la lutte anti-corruption, qui fait partie de l'une de ses priorités. La coopération mondiale pour éradiquer la corruption pourrait soutenir les efforts entrepris par le pays pour lutter contre les pratiques de corruption au sein de ses institutions.

"La guerre contre la corruption ne réussira pas sans une bonne coopération mondiale", a-t-il affirmé, ajoutant que le groupe de travail serait présidé par la France.

Le WGAC fait partie des résultats les plus remarquables du sommet du G20 de juin dernier à Toronto.

Le WGAC a pour mission de consolider la mise en application de la Convention des Nations Unies contre la corruption (UNCAC), par l'adoption et l'exécution de lois et d'autres mesures contre la corruption internationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine