100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2010 11h48
18 morts dans des émeutes dans une prison du nord-est du Brésil

Au moins 18 personnes ont trouvé la mort dans une émeute dans la prison de Pedrinhas dans l'État de Maranhao dans le nord-est du Brésil, a fait savoir mardi le ministère brésilien de la Sécurité publique.

Les émeutes ont pris fin en début d'après-midi ce mardi après avoir duré 28 heures. Elles ont éclaté dans le complexe pénitentiaire de Perdinhas, à Sao Luis, capitale de l'État de Maranhao.

Selon le ministère, 18 prisonniers ont été tués par des détenus rivaux. Trois d'entre eux ont été décapités.

Les condamnés se plaignent de la surpopulation et de la mauvaise qualité de la nourriture et de l'eau dans ce complexe pénitentiaire. Certains ont également demandé une révision de leur procès.

Cinq gardiens de prison ont été pris en otage par les détenus, et libérés sains et saufs avant la fin de l'émeute. Un gardien a été blessé par balle lundi au début des émeutes, mais a ensuite été relâché par les détenus et a pu être hospitalisé.

Des cops de feu ont été entendus mardi matin à l'intérieur de la prison, et plusieurs détenus ont essayé de s'échapper, mais sans succès. Les prisonniers ont également mis le feu à plusieurs paillasses.

Le ministère a déclaré qu'une vingtaine de détenus seraient transférés plus tard ce mardi à une prison fédérale de l'État de Mato Grosso do Sul, dans la région centre-ouest du Brésil. Les autorités espèrent par ce transfert isoler les condamnés les plus dangereux.

Les prisons du complexe de Pedrinhas abritent quelque 4 000 détenus, soit deux fois plus que la capacité maximale du centre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine