100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2010 11h57
L'ONU appelle le sommet du G20 à se concentrer sur un développement pour tous

Etant donné que le développement constitue toujours un dossier prioritaire de la communauté internationale, le prochain sommet du G20 à Séoul doit se focaliser sur un développement pour toute la population du monde, ont déclaré mardi deux hauts responsables de l'ONU.

Le sommet qui se tiendra dans le courant de la semaine à Séoul est un événement historique, du fait qu'il s'agit de la première édition à se dérouler en Asie-Pacifique, centre de gravité émergent de l'économie mondiale, où les économies dynamiques de la Chine et de l'Inde jouent un rôle primordial dans la relance mondiale, ont estimé Noeleen Heyzer, sous secrétaire générale des Nations Unies et secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l'Asie-Pacifique (ESCAP) et Dr. Nagesh Kumar, économiste en chef de l'ESCAP dans un e-mail adressé à Xinhua.

Mais le sommet de Séoul sera aussi reconnu pour l'inclusion du développement à son ordre du jour. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon dirigera les discussions du sommet sur le développement et il se fera le porte-parole des opinions des pays et des voix de milliards de personnes à travers le monde qui ne seront pas représentés par les dirigeants du G20 à l'occasion de ce forum clé, ont-ils affirmé.

Sous les auspices de l'ESCAP, les économistes et représentants de 26 pays asiatiques s'étaient réunis la semaine dernière à Bangkok pour réfléchir sur l'ordre du jour du sommet de Séoul, sous l'angle des pays pauvres exclus de la rencontre.

Les participants ont appelé les dirigeants du G20 à émettre un message clair et fort pour souligner que la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire du développement (OMD), la réduction des écarts de développement et l'adoption d'autres politiques visant à un développement équilibré doivent maintenant occuper une place centrale pour soutenir une croissance durable dans le monde de l'après-crise.

Par ailleurs, le potentiel des pauvres à créer une demande commune pourra être exploité, à travers la promotion du développement agricole et rural, le renforcement de la protection sociale, l'intensification de l'inclusion financière et la promotion de la création d'emplois au sein des marchés émergents et des pays pauvres, ont-ils proposé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine