100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2010 11h58
PNUE : le G20 peut jouer un rôle clé dans la transition vers une économie verte

Le directeur du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Achim Steiner, a appelé le G20 à jouer un rôle décisif dans la transition vers une économie verte, à la veille d'un sommet du G20 à Séoul, en Corée du Sud, qui rassemble les 7 pays les plus industrialisés, la Russie et douze des principaux pays émergents.

"Il y a un an, lors du G20 de Londres, les dirigeants ont articulé leur vision d'une relance économique verte, inclusive et durable. A Séoul, cette vision doit évoluer, pour ne plus concerner seulement une relance, mais une croissance économique verte, inclusive et durable", a dit M. Steiner dans un point de vue publié mardi dans un journal coréen, Joong Ang Daily.

"Le G20 a pris des mesures pour stabiliser les banques et contrer la crise financière et économique. Mais qu'en est-il du rôle futur du G20 dans la mise en oeuvre d'une transition fondamentale vers une économie mondiale plus durable, qui va au-delà de la conception étroite actuelle de la richesse et du PIB ?", s'interroge le directeur du PNUE.

Les réflexions sur les moyens d'éviter de nouvelles crises économiques doivent également "inclure les moyens d'éviter les conséquences du changement climatique, de la dégradation de l'environnement et de la surexploitation non pérenne des ressources naturelles de la planète", a-t-il indiqué.

Le directeur du PNUE note par ailleurs qu'un "nombre croissant de banques et fonds de pension perçoivent les risques croissants que la perte d'écosystèmes, comme celles des forêts et des zones humides, fait peser sur leurs investissements".

Il note aussi qu'un nombre croissant d'entreprises voient désormais les interruptions des chaînes d'approvisionnement et d'autres défis liés aux catastrophes naturelles à répétition "comme une menace plus grande que celle du terrorisme international".

En agissant de concert et dans la coopération, le G20 dans son ensemble a le potentiel de devenir un outil essentiel à cette transition "vers une économie inclusive et durable". Elle ne sera possible que si les politiques publiques et les investissements du secteur privé vont dans le même sens, afin de relever les défis à court terme, avec une vision à long terme pour une économie verte, qui bénéficient au plus grand nombre et pas seulement à quelques-uns, a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine