100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.11.2010 16h43
Le SG de l'ONU souligne la nécessité de coopération entre l'ONU et le G20

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a souligné mercredi la nécessité de la coopération entre l'ONU et le Groupe des 20 (G20).

Le statut du G20 a désormais acquis le statut d'organe de prise de décision sur l'économie globale et le système financier international, et il a pris conscience de la nécessité accrue de coopération entre les deux parties, a affirmé M. Ban dans une déclaration publiée à son arrivée à l'aéroport international d'Incheon mercredi matin, pour participer au sommet du G20, prévu pour les 11 et 12 novembre à Séoul.

"Les sujets qui figurent à l'ordre du jour au sommet de Séoul sont étroitement liées aux activités de l'ONU. Lorsque le sommet aborde les questions liées à l'ONU, telles que le développement et le changement climatique, j'envisage d'expliquer les activités de l'ONU et de pousser le G20 à impulser un élan supplémentaire aux efforts internationaux existants", a-t-il souligné.

M. Ban, qui était le ministre sud-coréen des Affaires étrangères avant d'accéder au poste de secrétaire général de l'ONU, a indiqué lors de son séjour dans son pays natal, qu'il rencontrerait des responsables du gouvernement sud-coréen, dont le président Lee Myung-bak, pour discuter de la participation de la Corée du Sud aux dossiers préoccupant la communauté internationale, tels que les efforts de maintien de la paix conduits par l'ONU, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et les projets d'assistance de développement officiels.

De plus, seront débattues des questions liées à la dénucléarisation de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a-t-il ajouté.

Ayant pour slogan " Croissance partagée au-delà de la crise", le sommet du G20 à Séoul enregistrera la participation de 32 chefs d'Etat et responsables des organisations internationales, qui aborderont notamment la réforme du FMI et du secteur des Finances, l'établissement des réseaux de sécurité financiers et la coopération internationale sur les questions relatives aux taux de change, selon les organisateurs de la rencontre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine