100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.11.2010 11h44
France : la promulgation de la loi sur les retraites ouvre la voie au remaniement ministériel (PAPIER GENERAL)

Le remaniement ministériel annoncé cet été par le président français Nicolas Sarkozy serait imminent à présent que la loi de réforme des retraites est promulguée.

Le président français a officialisé mercredi le texte aussitôt après sa validation, mardi par le Conseil Constitutionnel.

Saisi par les socialistes, le Conseil constitutionnel a rendu son avis mardi, jugeant "conformes à la Constitution" les articles contestés par les parlementaires dans la loi de réforme des retraites.

Dès lors, l'annonce de la nouvelle équipe gouvernementale serait prévue en début de semaine prochaine, lundi ou mardi selon plusieurs sources proches du gouvernement et de l'UMP (Union pour un Mouvement Populaire, majoritaire), citées par les médias français.

La prise en compte d'un calendrier international chargé, entre le G20 à Séoul (Corée du Sud) jeudi et vendredi et le sommet de l' OTAN des 19 et 20 novembre à Lisbonne (Portugal), aurait également joué en faveur d'une annonce en début de la semaine prochaine.

Selon le Figaro.fr, Nicolas Sarkozy ferait une allocution à la télévision le jeudi 18 novembre pour évoquer les grandes orientations données à son nouveau gouvernement.

De nombreux observateurs s'accordent à penser que François Fillon, actuel Premier ministre, sera reconduit. Selon eux, la nomination de Jean-Louis Borloo, actuel ministre de l' Environnement, un temps envisagée, serait à présent écartée.

François Fillon avait clairement exprimé son souhait de rester à son poste le 4 novembre dernier, arguant de la nécessite de préserver "la continuité" de la "politique réformiste" conduite par l'exécutif.

Dans l'hypothèse où François Fillon reste à son poste de Premier ministre, la composition du gouvernement serait alors largement modifiée, prévoit-on.

L'opposition a réagi à la promulgation de la loi sur les retraites. "C'est la poursuite de la brutalité: 'j'ai raison, j'y vais de plus en plus fort et je ne laisse pas passer un instant avant de promulguer'. Ce n'est pas ce qu'on attend d'un président de la République", a déclaré Martine Aubry, première secrétaire du Parti Socialiste sur France Culture.

"La fin de la partie n'est pas sifflée" a dit de son côté, Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français ( PCF), dans un communiqué. "Avoir gagné la bataille de l'opinion sur la réforme des retraites, nous donne de l'ambition et des responsabilités. A nous maintenant de préparer des victoires durables", a-t-il ajouté.

Les syndicats quant à eux ont décidé d'une nouvelle journée d'« actions multiformes» contre la réforme le 23 novembre.

Après la loi sur les retraites et une fois le remaniement ministériel réalisé, la page sera tournée et une étape franchie pour aborder la phase décisive du quinquennat de Nicolas Sarkozy, désormais sur la dernière ligne droite vers les présidentielles de 2012.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts