100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.11.2010 08h45
Les grandes lignes du communiqué sur le Sommet du G20 de Séoul

Les dirigeants des principaux pays développés du monde et ceux en développement ainsi que les institutions internationales ont clôturé le Sommet de deux jours du G20 de Séoul vendredi dans l'après-midi par un communiqué.

Voici quelques grandes lignes du communiqué:

-- Sur l'économie mondiale.

Depuis le Sommet de Toronto en juin de cette année, la relance mondiale continue de progresser, mais les risques de baisse persistent.

-- Sur les politiques monétaires et les taux de change

Les membres du G20 progresseront vers des systèmes de taux de change plus déterminés par les marchés, renforceront la flexibilité du taux de change afin qu'il soit le reflet des fondements sous-jacents de l'économie et s'abstiendront de dévaluer les dévises de façon compétitive.

-- Sur le commerce mondial et le protectionnisme

Les membres du G20 s'abstiendront d'introduire et s'opposeront à toutes les formes de mesures commerciales protectionnistes et reconnaitront l'importance d'une prompte conclusion des négociations de Doha. Le commerce et la libéralisation de l'investissement faciliteront une croissance forte, durable et équilibrée et doivent être complétés par notre engagement inébranlable à résister au protectionnisme sous toutes ses formes.

-- Sur les déséquilibres commerciaux

Les membres du G20 renforceront la coopération afin de réduire les déséquilibres commerciaux et les maintenir à un niveau tenable. Ils élaboreront des orientations indicatives composées de divers indicateurs, qui serviront comme un mécanisme de facilitation de l'identification d'énormes déséquilibres qui nécessitaient des actions correctives et préventives.

-- Sur les changements des quote-parts du FMI

Le G20 confirme les changements de plus de 6 % des quote-parts des pays avancés en direction des économies émergentes. Il s'engage à travailler pour finir les changements d'ici les rencontres annuelles du G20 en 2012.

-- Sur la liquidité excessive et la sécurité financière

Le G20 estime que la volatilité actuelle des flux de capitaux est le réflet de la vitesse divergente de la relance entre les économies avancées et émergentes.

-- Sur le Basel III

Le G20 soutient l'accord proposé par la Commission Basel sur la supervision bancaire, encore appelé Basel III, qui table sur de nouveaux capitaux bancaires et mécanismes de liquidité. L'accord renforcera la résilience du système bancaire mondial en augmentant la qualité, la quantité et la consistence internationale du capital et des liquidités bancaires. Il limite aussi l'accumulation de l'effet de levier et des disparités de la maturité et introduit des régularisations des capitaux au delà des conditions minimales qui peuvent être élaborées dans des temps difficiles. ,

-- Sur les Petites et moyennes entreprises (PME)

Le G20 reconnait le rôle vital des PME dans l'emploi et la génération des revenus. Le Canada, la Corée du Sud, les Etats-Unis et la Banque inter-américaine de développement allouent conjointement 528 millions de dollars pour le soutien des PME à travers des subventions et le co-fiancement.

-- Sur l'économie verte

Le G20 promet de soutenir les politiques nationales de croissance verte, d'aider à faciliter le développement et le déploiement de l'efficacité énergétique et des technologies sur l'énergie propre, d'accroître aussi l'investissement dans la technologie de l'énergie propre.

-- Sur l'Afrique

Le G20 reconnait le potentiel d'une croissance plus rapide en Afrique. Il s'engage à soutenir les efforts d'intégration régionale des dirigeants africains, y compris aider à réaliser leur vision d'une région de libre échange. Pour les futurs sommets du G20, le bloc invitera pas moins de cinq non-membres, parmi lesquels au moins deux seront des pays africains.

Le président chinois participe au 5e Sommet du G20 et au 18e Sommet de l'APEC

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les recettes fiscales d'octobre en hausse de 14,8% en glissement annuel
Nouvelles règles de détermination des peines pour les infractions en matière de cyberattaques
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)