Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.12.2010 11h47
La Russie et la Bulgarie signent un protocole d'accord sur la centrale nucléaire de Belene

L'entreprise russe Rosatom et la firme bulgare National Electric Company NEK ont signé mardi un protocole d'accord portant sur la centrale nucléaire de Belene, afin de relancer ce projet.

Le projet de la centrale, dotée d'une capacité de 2000-megawatt, avait été approuvé en 2005. La société russe Atomstroyexport, branche d'ingénierie de l'entreprise étatique Rosatom, a remporté l'appel d'offre de construction de cette centrale en 2006, mais ce projet a été bloqué dès l'arrivée du parti GERB de Borissov au pouvoir en juillet 2009.

"Ce que nous signons aujourd'hui constitue un document énonçant les principes à respecter dans l'optique de la fondation de la société de projet", a fait remarquer le ministre bulgare de l'Energie Traicho Traikov, à l'issue de la cérémonie de signature. Cet accord fournit un cadre, il n'a aucune force obligatoire, a-t-il ajouté.

"Il est prévu que la société de projet soit fondée dans les quatre mois à venir", a précisé Sergei Kirienko, directeur de Rosatom. La société de projet sera la détentrice de la centrale Belene, mais cette dernière devrait être construite par la compagnie qui a remporté l'appel d'offre, a-t-il souligné.

Selon lui, le budget devrait être approuvé par les futurs actionnaires, et ne devrait pas excéder le plafond de 6,298 milliards d'euros (environ 8,19 milliards de dollars américains).

Le groupe finlandais Fortum et la société d'ingénierie française Altran ont également signé le protocole d'accord. Selon MM. Traikov et Kirienko, le futur groupe des actionnaires est ouvert à d'autres investisseurs.

Selon le procotole d'accord, le NEK devrait détenir 51% des parts, et Rosatom 40% à 45% , mais cette répartition pourrait faire l'objet de modifications ultérieures, a ajouté M. Kirienko. La Russie est prête à financer pleinement la construction de cette centrale, a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Iran met en garde contre l'assassinat de ses physiciens
La Chine propose des concertations d'urgence entre les chefs des délégations des pourparlers à six
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?