Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.12.2010 08h08
Karzai: Un Afghanistan stable est dans l'intérêt du Pakistan

Le président afghan Hamid Karzai a décrit samedi le terrorisme comme ennemi commun de l'Afghanistan et du Pakistan, et déclaré qu'un Afghanistan stable est dans l'intérêt de son voisin.

"Un Afghanistan stable est dans l'intérêt du Pakistan, et l'Afghanistan ne pourrait pas accomplir la paix sans le soutien du Pakistan", a déclaré le président Karzaï lors d'un point de presse conjoint avec le Premier ministre pakistanais Syed Yusuf Raza Gilani, en visite en Afghanistan.

Des responsables afghans ont accusé le Pakistan d'avoir soutenu les milintants talibans, accusations rejetées par les autorités pakistanaises. Le ministre pakistanais de l'Intérieur Rahman Malik, cité par des reportages, avai affirmé il y a quelques semaines que des militants antigouvernementaux actifs au Pakistan avaient reçu du soutien du côté afghan.

Le président Kazaï a affirmé samedi que son gouvernement ne permettrait pas que son territoire soit utilisé pour mener des activités contre le Pakistan, et a souhaité voir la même position de la part du gouvernement pakistanais.

M. Gilani est arrivé samedi à Kaboul pour une visite de deux jours, la première depuis son arrivée à la tête du gouvernement. Dans son discours, il a décrit l'Afghanistan et le Pakistan comme de "vieux amis" et souligné l'importance de renforcer les relations bilatérales.

"Nous devons nous comprendre et il devrait y avoir davantage d'échanges de visites et de points de vue entre les deux pays", a-t-il indiqué.

Il a invité le président Karzaï à effectuer une visite à Islamabad.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
Un haut conseiller politique chinois appelle à déployer plus d'efforts pour combattre la pauvreté
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise