Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.12.2010 16h30
L'Inde approfondira la coopération stratégique avec l'UE dans la lutte contre le terrorisme (PM)

Le Premier ministre indien Manmohan Singh a déclaré jeudi que l'Inde oeuvrerait de concert avec l'Union européenne à l'intensification de la coopération stratégique en matière de lutte contre le terrorisme et de gestion des menaces "non traditionnelles" pesant sur la sécurité.

Dans une déclaration publiée avant son départ pour Bruxelles, où il participera au 11e sommet Inde-UE, M. Singh a affirmé que le partenariat entre l'Inde et l'UE avait évolué, la coopération économique et de développement s'étant muée en un engagement stratégique plus large.

"Nous disposons d'un haut niveau de convergence de nos points de vue dans le cadre des dossiers mondiaux". Je chercherai à approfondir notre coopération politique et stratégique, y compris dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et d'autres menaces non traditionnelles pesant sur la sécurité, a indiqué M. Singh.

Il a indiqué que l'Union européenne constituait le plus important partenaire commercial de l'Inde et une source significative d'investissements et de transfert de technologie pour cette dernière, des négociations devant déboucher sur un accord de commerce et d'investissement se tenant actuellement.

A Bruxelles, M. Singh participera également à un sommet Inde-Belgique, à l'invitation du Premier ministre belge Yves Leterme, avant d'effectuer une visite de travail en Allemagne, à l'invitation de la chancelière allemande Angela Merkel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?