Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.12.2010 13h15
Les Américains et les Européens voient la hausse la plus forte de la corruption

La corruption a augmenté au cours des trois dernières années, ont répondu six personnes sur dix interrogées, alors que les Américains et les Européens en ont vu la hausse la plus forte, selon un rapport rendu public jeudi par Transparency International à l'occasion de la Journée internationale contre la corruption.

Une personne sur quatre interrogées a déclaré avoir payé du pots-de-vin au cours de l'année écoulée, tels sont les résultats du Baromètre mondial sur la corruption 2010 basés sur un sondage d'opinion sur la corruption à travers le monde.

L'opinion sur la tendance de corruption est la plus négative en Europe et en Amérique du Nord, où 73% et 67% des personnes interrogées pensent que la corruption a augmenté au cours de ces trois dernières années.

Malgré ces résultats, l'enquête montre aussi que sept personnes sur dix interrogées seraient prêtes à signaler la corruption et à s'engager dans la lutte contre ce phénomène.

"Les retombées de la crise financière continuent d'affecter l'opinion des gens sur la corruption, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Les institutions de partout dans le monde doivent intensifier leurs efforts pour restaurer la bonne gouvernance et la confiance", a commenté Huguette Labelle, présidente de Transparency International.

Le sondage d'opinion concernant le Baromètre mondial sur la corruption 2010 a été mené auprès d'un échantillon représentaitf de plus de 91.000 personnes dans 86 pays et territoires.

L'enquête montre qu'au cours des 12 derniers mois, une personne sur quatre interrogées a payé du pot-de-vin à l'une des neuf institutions et services, de la santé à l'éducation, des autorités fiscales à la police. Cette dernière est critiquée comme le plus gros receveur de pot-de-vin.

Les Africains subsahariens ont déclaré avoir payé le plus souvent des pots-de-vin : plus de 50% des personnes interrogées ont payé des pot-de-vin au cours des 12 derniers mois, contre 36% au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, 32% dans les nouveaux Etats indépendants, 23% en Amérique latine, 19% dans les Balkans occidentaux et en Turquie, 11% en Asie-Pacifique et seulement 5% dans les pays de l'Union européenne et en Amérique du Nord.

Plus de 20 pays ont rapporté la baisse de la corruption par rapport à l'année 2006. Cette année, la corruption a affecté le plus l'Afghanistan, le Cambodge, le Cameroun, l'Inde, l'Irak, le Libéria, le Nigéria, la Palestine, le Sénégal, la Sierra Leone et l'Ouganda où plus de 50% des personnes interrogées ont payé du pot- de-vin au cours des 12 derniers mois, selon TI.

Près de la moitié des répondants ont expliqué qu'ils avaient payé du pot-de-vin pour éviter les problèmes avec les autorités et un quart ont dit qu'ils l'avaient fait pour accélérer les processus.

Le phénomène plus inquiétant est le fait que des pots-de-vin à la police ont presque doublé depuis 2006, et plus de gens ont déclaré avoir payé du pot-de-vin à la magistrature pour l'enregistrement ou le permis de services.

Les données démographiques de la corruption continuent de désavantager les pauvres et les jeunes. Les personnes à faible revenu ont déclaré avoir payé plus de pots-de-vin que les personnes à revenu élevé. Les pauvres sont deux fois plus susceptibles de payer du pot-de-vin pour des services de base, comme les services publics, les services médicaux et l'éducation, que les riches.

Un tiers des personnes de moins de 30 ans ont déclaré avoir payé du pot-de-vin au cours des 12 derniers mois, contre moins de 20% des plus de 51 ans.

En outre, peu de gens font confiance à leurs gouvernements ou politiciens. Huit personnes sur dix interrogées ont affirmé que les partis politiques sont corrompus ou extrêmement corrompu. La fonction publique et le Parlement sont considérés comme les institutions les plus corrompues.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?