Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.12.2010 08h16
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
La Corée du Sud a achevé lundi un exercice d'artillerie à tirs réels dans les eaux à proximité de l'île de Yeonpyeong, où un échange de tirs avait eu lieu le mois dernier entre celle-ci et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), en dépit d'avertissements répétés par la RPDC qu'elle procèderait à des contre-attaques.

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a déclaré lundi que "cela ne valait pas le coup de réagir" à l'exercice de tirs d'artillerie mené par l'armée sud-coréenne sur une île disputée au large de la côte occidentale de la péninsule coréenne, ont rapporté les médias officiels.

"Les forces armées révolutionnaires de la RPDC ne ressentent pas le besoin de répondre aux provocations militaires méprisables", a indiqué l'agence de presse officielle KCNA citant un communiqué du Commandement suprême de l'armée de la RPDC.

"Leur provocation militaire était un produit de leur habile scénario pour mener délibérément la neutralisation militaire de la RPDC et conduire la situation dans la péninsule coréenne au bord de la guerre et sauver ainsi la stratégie et la politique asiatiques appliquées par les Etats-Unis vis-à-vis de la RPDC de la banqueroute", a indiqué le communiqué.

La manoeuvre avait également pour but de sauver la face des autorités sud-coréennes actuelles en crise, selon le communiqué.

Ceci n'était "rien d'autre qu'un jeu puéril" sans opposition, a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, la Corée du Sud avait organisé une manoeuvre de tirs d'artillerie sur l'île de Yeonpyeong bombardée le mois dernier par la RPDC malgré les avertissements répétés de cette dernière de mesures contre-offensives. Cette île fait partie d'un groupe d'îlots sud-coréens situés dans les eaux revendiquées par la RPDC.

Pyongyang n'a jamais reconnu la frontière maritime disputée près de Yeonpyeong dessinée unilatéralement par les forces militaires des Nations Unies menées par les Etats-Unis à la fin de la Guerre de Corée (1950-1953).


L'escalade des tensions dans la péninsule coréenne

Source: xinhua

Commentaire
les peuples sont de plus en plus fous se battre pour pour un sapin decorre une honte !!!!...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher