Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.12.2010 11h32
La France va-t-elle continuer à appliquer le système de travail de 35 heures par semaine ?

Selon un communiqué de l'AFP du 21 décembre, Alain Vidalies, secrétaire national au travail et à l'emploi du Parti socialiste, a dit au journal la Croix mardi que le gouvernement n'avait pas « nié » le système de travail de 35 heures, parce que les salariés « font grand cas » de ce système.

M. Vidalies, également porte-parole du groupe des députés PS à l'Assemblée nationale, a indiqué : « Nous avons noté que les salariés font grand cas de ce système de travail, ceci a empêché le gouvernement actuel de le dénier catégoriquement. Cependant, les mesures prises depuis 2007 ont détruit le système de travail à 35 heures ».

Si le Parti socialiste est de nouveau au pouvoir en 2012, a-t-il ajouté, « notre première mesure serait de réviser le règlement relatif à la rémunération pour les heures supplémentaires, car c'est une véritable machine à détruire les emplois financée par des fonds publics.

M. Vidalies a encore souligné : « Nous ferons ce qu'il faut pour soumettre la mesure d'accroissement du travail forfaitaire à la discussion, car elle a poussé certaines personnes à travailler 70 heures par semaine. Nous apporterons aussi des restrictions aux contrats conclus entre employeurs et travailleurs, car certaines entreprises ont appliqué d'autres mesures que celles établies dans les contrats. »

La «position» du PS est de rétablir les principes de la loi adoptée en 1998. Cette loi stipule qu'un système de travail de 35 heures par semaine est appliqué dans les entreprises ayant au moins 20 employés. Mais cela n'écarte pas certaines mesures souples, le cas échéant.

François Baroin, porte-parole du gouvernement, a dit mardi que pour le gouvernement, le système de travail de 35 heures n'est plus un « problème ».

Mais Jean François Copé, secrétaire général de l'UMP, a dit quant à lui qu'il « invitera à réfléchir » à ce sujet.

M. Baroin a dit : « Je crois que la loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, dite ‘Loi TEPA', avait déjà réglé le problème de 35 heures. Cette loi a stipulé des règlements relatifs aux heures supplémentaires».

Aux termes de la Loi TEPA, à partir de la 36e heure, le salaire pour les heures supplémentaires doit dépasser de 25% le salaire normal pour chaque heure. Le nombre total des heures supplémentaires ne doit pas dépasser 220 heures pour chaque employé.

Xavier Bertrand, ministre du Travail, a dit : « Si les Français travaillent 39 heures par semaine, en s'affranchissant du système de 35 heures, mais sont payés pour 35 heures, les salariés ne seront pas d'accord, moi–même, je ne suis pas d'accord non plus ».



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher