Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.12.2010 08h19
La Corée du Sud abaisse partiellement son niveau d'alerte militaire

La Corée du Sud a partiellement abaissé son niveau d'alerte militaire, ont rapporté jeudi des médias locaux, citant le Conseil des chefs d'état-major interarmées (JCS).

Selon les informations, le niveau d'alerte suprême "Jingdogae 1" appliqué aux îles de l'extrême-nord et aux régions frontalières a été ramené à "Jingdogae 2", un niveau inférieur, suite à l'échange de tirs d'artillerie entre la Corée du Sud et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) survenu le 23 novembre près de l'île de Yeonpyeong, située à proximité d'une frontière maritime contestée entre les deux pays, qui avait tué quatre Sud-Coréens.

Pourtant, le niveau d'alerte de surveillance "Watchcon-2" est maintenu vis-à-vis de la RPDC, étant donné que la Corée du Sud reste toujours vigilante, ont affirmé les médias.

La Corée du Sud a mené jeudi ses plus grands exercices à tirs réels, engageant des avions de combat et de l'artillerie, à proximité d'une zone terrestre située près de la frontière avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Elle a également lancé il y a un jour des manoeuvres maritimes dans les eaux à la côte est de la péninsule coréenne pour une durée de trois jours.

Ces exercices interviennent après qu'un exercice d'artillerie à tirs réels eut été mené lundi sur l'île de Yeonpyeong. La RPDC, qui s'est engagée à plusieurs reprises à mener des représailles consécutives aux manoeuvres militaires sud-coréennes au large d'une frontière maritime qu'elle refuse de reconnaître, n'a pas immédiatement répondu à l'opération qu'elle a considérée comme "une provocation imprudente".

Pyongyang a déclaré lundi que "cela ne valait pas le coup de réagir" à l'exercice de tirs d'artillerie mené par l'armée sud-coréenne sur une île disputée au large de la côte ouest de la péninsule coréenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher