Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.12.2010 15h39
Les milliardaires français font oeuvre de bienfaisance plus discrètement, en 91e position du classement de la générosité

Alors que «la promesse du don» lancée par Warren Buffett et Bill Gates suscite de plus en plus de répercussions aux Etats-Unis, il semble que les milliardaires français se font plus discrets. Peu de Français souhaitent répondre cette question très populaire aujourd'hui - «Seriez-vous prêt à redistribuer la moitié de votre patrimoine, comme Buffet et Gates s'y engagent ?». La majorité garde le silence.

«A la différence de personnalités comme Warren Buffett, Gérard Mulliez a créé et développé une entreprise et non un fonds de pension. Créer de l'emploi et de l'activité, c'est ce qui nous intéresse dans la vie», a indiqué à Libération Arnaud Mulliez, président d'Auchan France et fils du patriarche Gérard Mulliez.

Bien que la France ne reste qu'en 91e position sur le classement de la bienfaisance World Giving Index, loin derrière les Etats-Unis, le Canada et la Suisse, les milliardaires français ne soulèvent pourtant pas ou peu de critiques. La sociologue Monique Pinçon-Charlot l'a expliqué : «Ici, ce que le peuple demande aux riches, ce n'est pas d'être généreux, c'est de payer ses impôts. Proposer que les exilés fiscaux soient déchus de leur nationalité n'est pas une idée aberrante en France», citant Libération. En effet, les Français pensent que la redistribution est plus efficace que la bienfaisance contre la progression des inégalités sociales.(Li Ziyi)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
et voila, comme d'hab, on vient de prouver que les français sont des veaux, pas solidaire ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher