Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.01.2011 11h09
Brésil : la nouvelle présidente promet de maintenir l'orientation de la politique étrangère de Lula

La nouvelle présidente brésilienne Dilma Rousseff a affirmé samedi qu'elle allait maintenir l'orientation de la politique extérieure du gouvernement de son prédécesseur Luiz Inacio Lula da Silva.

"Notre orientation de la politique étrangère est basée sur les valeurs classiques de la tradition diplomatique brésilienne: la promotion de la paix, le respect des principes de non-intervention et de défense des droits de l'homme, et le renforcement du multilatéralisme", a-t-elle déclaré lors de son premier discours en tant que chef d'état.

Elle a affirmé que son gouvernement "continuera à déployer des efforts dans le cadre de la lutte contre la faim et la misère dans le monde", et à "accorder une importante attention aux pays émergents".

"Nous projetons d'approfondir les relations avec nos voisins d'Amérique du Sud, nos frères d'Amérique latine et des Caraïbes, nos camarades africains et les peuples du Proche-Orient et d'Asie. Nous préserverons et approfondirons les relations avec les Etats-Unis et l'Union européenne", a-t-elle poursuivi.

D'après elle, "le Brésil poursuivra sur la voie du développement économique, social et politique de notre continent".

"Nous souhaitons faire de notre région une composante du monde multipolaire annoncé, octroyant une voix au chapitre croissant au Mercosur (Marché commun du Sud) et à l'UNASUR (Union des Nations d'Amérique du Sud). Nous contribuerons à la stabilité financière internationale par le biais d' interventions judicieuses dans les forums multilatéraux", a-t-elle indiqué.

La tradition brésilienne de préservation de la paix "ne nous permet pas de tolérer l'existence d' arsenaux nucléaires démesurées, la prolifération nucléaire, le terrorisme et les crimes organisés transnationaux", a affirmé la présidente brésilienne.

Finalement, elle a confirmé que la politique étrangère brésilienne "serait toujours focalisée sur la réforme des mécanismes de gouvernance internationaux, en particulier ceux des Nations unies et de son Conseil de sécurité".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Ukraine a acheminé la majorité de son uranium hautement enrichi à la Russie
La Chine soutient le dialogue entre la RPDC et la République de Corée et insiste sur les pourparlers à six
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse