Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.01.2011 08h43
L'Iran appelle aux co-investissements avec la Turquie en matière d'énergie

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali-Akbar Salehi a déclaré que l'Iran était prêt pour les investissements conjoints avec la Turquie dans les secteurs de l'énergie et de l'électricité, a rapporté l'agence de presse IRNA dimanche.

Lors d'une réunion samedi avec le ministre turc de l'Energie et des Ressources naturelles Taner Yildiz, M. Salehi a souligné la nécessité pour les deux pays d'investir conjointement dans les domaines de l'énergie et de l'électricité, selon l'agence IRNA.

Qualifiant les relations entre l'Iran et la Turquie d'historiques et amicales, M. Salehi a déclaré que les relations stratégiques Téhéran-Ankara ne devaient pas être affectées par les volontés de certains pays, sous-entendant ici les pays occidentaux.

M. Salehi a précisé que le volume des échanges commerciaux Téhéran-Ankara s'élève actuellement à 10 milliards de dollars par an et que l'Iran souhaite le porter à 30 milliards de dollars.

Pour sa part, M. Yildiz a appelé à l'établissement d'une chambre de commerce Iran-Turquie et a souligné la nécessité d'un approfondissement des relations tous azimuts, en particulier dans le domaine économique, a rapporté l'IRNA.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre les chefs de la défense chinoise et américaine
La Chine a réalisé son objectif quinquennal en matière d'économie d'énergie
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?