Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.01.2011 08h47
L'Iran incite l'hebdomadaire Bild am Sonntag à s'excuser pour les actes de ses deux journalistes

Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré mardi que si l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag présentait des excuses pour les actes de ses deux journalistes détenus par Téhéran, cela pourrait être "efficace".

Ces deux journalistes allemands avaient été arrêtés en octobre dernier par les autorités iraniennes alors qu'ils interviewaient le fils de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, une Iranienne condamnée à la lapidation pour adultère.

Si l'hebdomadaire s'excuse pour les activités illégales commises par ses journalistes détenus en Iran, cela peut être "efficace", mais la décision finale sera prise par les autorités judiciaires iraniennes, a fait savoir le porte-parole du ministère Ramin Mehmanparast, lors d'un point de presse hebdomadaire.

Les enquêtes sur le cas des deux Allemands sont dans leur phase finale, a-t-il poursuivi.

Dans une interview accordée à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, le ministre iranien des Affaires étrangères par intérim Ali Akbar Salehi avait déclaré que des excuses présentées par le Bild am Sonntag pourrait aider ses deux journalistes, détenus pour activité illégale en Iran.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les ministres chinois et américain de la Défense appellent à traiter les différends à travers le dialogue
Rencontre entre les chefs de la défense chinoise et américaine
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?