Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.01.2011 16h40
Allemagne : Heidi, l'opossum qui louche, ferait presque oublier Paul le poulpe

Un opossum du zoo de Leipzig est récemment devenu célèbre sur internet en raison de son strabisme. Ses vidéos ont un grand succès sur YouTube et l'animal possède des dizaines de milliers de fans sur Facebook.

Heidi, un opossum femelle âgé de 2 ans, a été découverte avec sa sœur cadette près d'un refuge pour animaux de Caroline du Nord. En mai 2010, elles ont été apportées à Leipzig, en Allemagne, par des protecteurs des animaux.

C'est grâce à une activité organisée par le Bild dans le but de prendre des photos d'animaux que cet adorable marsupial a commencé à se faire connaître. Le public a très vite été interloqué par son strabisme. Un compositeur lui a même dédié une chanson qui a rapidement fait un carton sur YouTube. Heidi compte également quelque 65 000 fans sur Facebook.

Selon le zoo, son strabisme pourrait être causé par un problème de surpoids ayant entrainé la formation de graisse derrière les globes oculaires. Hormis ce léger problème esthétique, l'animal se trouve en bonne santé.

Le zoo a été surpris par la soudaine popularité de Heidi. Il lui a même créé une page spéciale sur l'internet, même si l'opossum ne devrait pas rencontrer son public avant le 1er juillet.

Heidi l'opossum est-elle en passe de détrôner Knut l'ours et Paul le poulpe au palmarès des animaux allemands célèbres ?

[1] [2] [3]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre le président chinois et le secrétaire américain à la Défense
Les ministres chinois et américain de la Défense appellent à traiter les différends à travers le dialogue
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine