Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.01.2011 13h21
La menace nucléaire de l'Iran exagérée par l'occident (ElBaradei)

La menace posée par le programme nucléaire iranien a été exagérée par l'occident, a déclaré l'ancien directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei dans une interview publiée mardi par l'agence de presse autrichienne APA.

Selon M. EIBaradei, les services de renseignement américains estimaient que l'Iran a développé l'armée nucléaire dans un rapport publié en 2007, mais Téhéran a mis fin en fait à cette tentative début 2003. "Aujourd'hui, cette évaluation est toujours correcte", a affirmé l'ancien chef de l'AIEA.

ElBaradei a dit cependant qu'il excluait pas que l'Iran a essayé de développer l'armée nucléaire dans les années 1980, dans le contexte de la guerre Iran-Irak et de la menace d'une attaque aux armes chimiques de l'Irak.

"Tous les pays dans cette une telle situation aurait du réfléchir sur la façon de se défendre", a affirmé EIBaradei, estimant que le programme nucléaire aiderait l'Iran à devenir un 'acteur majeur" au Moyen-Orient.

Selon EIBaradei, l'enrichissement d'uranium est un moyen pour une fin. Un pays qui maîtrise les techniques d'enrichissement d'uranium pourrait développer l'armée nucléaire dans un délai relativement court. L'Iran pensait que cela pouvait envoyer un message fort au reste du monde et à ses voisins.

EIBaradei a accusé par ailleurs l'occident d'avoir déjoué un accord avec l'Iran ces dernières années par des "demandes irréalistes".

Il émis l'espoir que le président américain Barack Obama pourrait contribuer à une solution à la question nucléaire iranienne durant son mandat, soulignant que l'un des points clés est d'apaiser la suspicion mutuelle entre Washington et Téhéran.

"L'Iran est l'un des pays les plus importants au Moyen-Orient et il pourrait devenir une clé pour la stabilité dans la région. Sans la participation de l'Iran, il est difficiele de résoudre la question afghane et celles de la Syrie et du Liban", a estimé EIBaradei.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient une plus grande représentation des pays en développement dans le Conseil de sécurité de l'ONU
1,5 million de Chinois participent à l'Examen national d'entrée de 3eme cycle
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes