Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.01.2011 08h43
L'Iran considère la réunion d'Istanbul comme une bonne occasion de disscussions (officiel)

Téhéran voit les prochaines négociations nucléaires d'Istanbul entre l'Iran et les six puissances comme une bonne occasion pour le dialogue, a estimé le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Mehdi Akhundzadeh lors de sa visite à Moscou.

"Je pense que cette réunion offre une très bonne opportunité pour le dialogue entre les parties, pour démontrer le respect mutuel, et pour discuter des questions d'intérêt mutuel», a déclaré Akhundzadehà à l'agence de presse Interfax dans une interview.

"La réunion d'Istanbul offre également une bonne occasion pour les pays de façon réaliste voir les réformes et changements en cours dans la région et en Iran", at-il ajouté.

Le responsable a également mentionné la centrale nucléaire de Bushehr, qui a été construite par les Russes, affirmant qu'elle sera mise en service en mi-février.

"Maintenant, de nombreux procédés techniques ont été effectués, la centrale nucléaire a subi toutes les phases de test. L'énergie qu'elle produira sera bientôt transféré dans le réseau national électrique," a déclaré Akhundzadeh.

Entre temps, il a réitéré que le programme nucléaire de l'Iran est "absolument transparent et est mis en oeuvre dans les limites des besoins des pays."

En outre, M. Akhundzadeh s'est également entretenu avec son homologue russe Sergueï Riabkov, selon le ministère russe des Affaires étrangères sur son site internet mardi.

Selon la déclaration postée sur le site, les deux personnalités ont discuté de la prochaine réunion d'Istanbul et en particulier du contexte de la réunion.

Le nouveau cycle de négociations sur le nucléaire entre l'Iran d'une part et la Chine, la France, la Russie, la Grande- Bretagne, les États-Unis et l'Allemagne (G5 +1) d'autre part est prévue se tenir du 20 au 21 janvier à Istanbul.

L'Iran a repris les négociations nucléaires le mois dernier à Genève avec les pays du G5 +1 après plus d'un an de suspension.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuivra les exportations des terres rares, envisageant la mise en place de quotas annuels
La Chine soutient une plus grande représentation des pays en développement dans le Conseil de sécurité de l'ONU
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes