Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.01.2011 08h45
L'Iran prêt à engager "des négociations sérieuses et fructueuses" sur son programme nucléaire

A la veille de nouvelles négociations avec six puissances, l'Iran a exprimé mardi sa volonté de trouver une solution acceptable aux problèmes soulevés par son controversé programme nucléaire.

L'ambassadeur d'Iran à l'ONU a déclaré à des journalistes que son pays était "prêt à engager des négociations sérieuses et fructueuses".

"Nous souhaitons une coopération collective", a-t-il ajouté depuis le siège des Nations unies à New York.

L'Iran doit participer à une deuxième série de négociations sur son programme nucléaire le 20 et 21 janvier à Istanbul, en Turquie. C'est le groupe baptisé P5+1 qui est en charge des pourparlers, soit la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis ainsi que l'Allemagne.

Dans le même temps, M. Khazaee a réaffirmé que l'Iran n'abandonnerait pas "son droit inaliénable à utiliser de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques, uniquement pacifiques".

L'ambassadeur a indiqué qu'il considérait ces négociations comme une "plate-forme pour la coopération" sur des questions politiques, économiques et de sécurité aux niveaux régional et international.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé en juin dernier une quatrième série de sanctions visant les secteurs financiers et militaires de l'Iran pour que Téhéran renonce à son programme d'enrichissement d'uranium.

Les Etats-Unis et leurs alliés européens accusent l'Iran de chercher à développer des armements nucléaires. Des accusations rejetées par Téhéran qui affirme que son programme nucléaire est uniquement à des fins civiles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuivra les exportations des terres rares, envisageant la mise en place de quotas annuels
La Chine soutient une plus grande représentation des pays en développement dans le Conseil de sécurité de l'ONU
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes