Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.01.2011 08h50
Le Japon et les Etats-Unis parviennent à un accord sur la 5e génération des avions de combat furtifs

Le ministre japonais des Affaires étrangères Seiji Maehara a déclaré mardi que le Japon et les États-Unis ont conclu un accord de confidentialité sur l'avion de combat F-35, qui est très susceptible de devenir la prochaine principale génération d'avions des Forces d'autodéfense aériennes, remplaçant ainsi la flotte obsolète des F-4.

Selon Maehara, l'ambassadeur américain au Japon John Roos et lui ont échangé des documents sur la sécurité des renseignements confidentiels sur le système de chasseurs de cinquième génération multi-options F-35.

Le F-35 de la famille des monomoteurs, des chasseurs " furtifs" à siège unique, descend du programme X-35 - lui-même un produit du programme Joint Strike Fighter (JSF) qui a été essentiellement financé par les États-Unis, et de façon moins importante par le Royaume-Uni et d'autres partenaires.

Des sources proches du dossier ont indiqué que le gouvernement japonais a prévu un budget d'environ 600 millions de yens (7,27 millions de dollars US) des frais de recherche sur le système F-35 dans son budget de l'exercice 2011 et cherchera en 2012 à allouer de l'argent pour l'achat de la flotte de la prochaine génération japonaise de chasseurs à réaction.

Le Japon lorgnait au départ du côté du bimoteur américain F22 Raptor - une cinquième génération d'avions furtifs de supériorité aérienne multi-rôles. Toutefois l'interdiction d'exportation de la technologie hautement classifiée aux Etats-Unis rend cette démarche impossible. .

Bien que le gouvernement estime maintenant le F-35 comme son meilleur candidat, il se penche également sur d'autres options qui incluent le polyvalent à un seul moteur, Eurofighter, et le porte- avion F/A-18 Hornet un peu âgée auprès des Etats-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuivra les exportations des terres rares, envisageant la mise en place de quotas annuels
La Chine soutient une plus grande représentation des pays en développement dans le Conseil de sécurité de l'ONU
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes