Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.03.2011 09h06
Libye : Washington affirme que Kadhafi perd la légitimité de gouverner

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a déclaré lundi à Genève devant le Conseil des droits de l' homme que "le colonel Kadhafi et son entourage doivent être tenus responsables de leurs actes" et "qu' ils ont perdu la légitimité de gouverner".

"Les Etats-Unis appuient les transitions ordonnée, pacifique et irréversible à de véritables démocraties qui donnent des résultats pour leurs citoyens", a-t-elle dit.

"Le changement démocratique doit venir de l'intérieur. Il ne peut pas être implanté de l'extérieur", c'est la raison pour laquelle "les Etats-Unis aideront les citoyens et les gouvernements dans leurs efforts de progrès", a-t-elle ajouté.

Elle a également exprimé le souhait qu' à l'avenir l' ordre du jour du Conseil soit basé sur "sa capacité de répondre aux situations d'urgence en temps réel", "d' appliquer une norme unique à tous les pays", "de se concentrer sur des améliorations tangibles dans la vie des gens".

Plus tard dans la journée, la secrétaire d'Etat américaine a déclaré à la presse "que deux équipes humanitaires américaines sont actuellement envoyées aux frontières de la Libye avec l'Egypte et la Tunisie afin de fournir une aide aux réfugiés fuyant le pays".

D' après Mme Clinton, Washington a ajouté10 millions de dollars supplémentaires en aide d'urgence pour répondre aux besoins des Libyens ainsi que des travailleurs migrants pris dans la violence.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence